Sauvegarde dédupliquée sur Linux avec Borg Backup

S

Borg Backup (Borg pour les intimes) est une solution de sauvegarde incrémentielle avec déduplication. Il prend en charge de multiples systèmes de compression et l’authentification chiffrée.  Le package est disponible sur l’ensemble des distributions Linux et son utilisation ne peut être plus simple.

borg-backup-script-backup-deduplication

La déduplication, c’est quoi ?

Le concept de base de la déduplication est le simple fait de compresser de manière importante les différents fichiers d’une sauvegarde. D’autres forme de déduplication sont apparu par la suite comme celles qui agissent au niveau des fichiers. Avec ce type de sauvegarde, tout fichier détecté comme étant un double parfait d’un autre fichier est supprimé et remplacé par un lien. De ce fait, les tailles de nos sauvegardes sont considérablement réduites.

Borg backup dans la pratique

Nous prendrons dans cet exemple deux serveurs Ubuntu 18.04 dans des DC distants configurés de la façon suivante :

  • SRVBorg – 192.168.1.10 – SSH Port 2279
  • SRVClient1 – 192.168.1.11

Installation du serveur

Commencez par mettre à jour vos repos et installez borg-backup :

Puis créez un utilisateur dédié à Borg et un dossier pour stocker les repos :

Configuration d’un nouveau client

Pour communiquer avec le serveur Borg, le client devra passer par SSH et donc partagé sa clé publique sur le serveur :

Nous allons ensuite envoyer cette clé sur le serveur Borg :

Sur le serveur Borg, ajoutez cette clé au fichier authorized_keys :

Configurez ensuite le client pour qu’il puisse se connecter automatiquement au serveur Borg en modifiant le fichier config sous ~/.ssh/config :

Initialisation d’un repo sur le serveur Borg depuis le client :

L’assistant d’initialisation vous demandera alors une passphrase, validez votre mot de passe deux fois et gardez-la au chaud.

Création d’une première sauvegarde

Pour générer une backup, deux solutions :

  • Utiliser les lignes de commandes fournies par Borg
  • Utiliser Borgmatic (disponible sur PIP et dans les repos de certaines distributions)

L’avantage d’utiliser Borgmatic réside dans la simplicité de configuration des répertoires à sauvegarder, des listes d’exclude et des différents paramètres de sauvegarde.

Voyons tout d’abord comment utiliser Borg de façon classique.  Notez qu’à chaque commande Borg passée, il vous sera demandé votre passphrase.

  • Création d’une backup :
  • Lister les backups :
borg-backup-list-script-backup-bash-linux-differentielle-incrementielle-deduplication

  • Récupérer les informations d’une backup :
borg-backup-list-script-backup-bash-linux-differentielle-incrementielle-deduplication-2

A propos de l'auteur

martinbouillaud

Ajouter un commentaire

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Catégories

Méta